Sorry...
logo
logo

Diamond Nights

Diamond Nights, le splendide travail de Beth Moon 

Très gros coup de coeur pour la photographe  Beth Moon et sa série Diamond Nights.

Ce qui m’impressionne le plus en dehors de ces arbres magnifiques (photographiés au Botswana, en Namibie et en Afrique du Sudc’est l’équilibre entre le ciel, les arbres (un discret éclairage par lampes poches !) et un compromis pour figer le mouvement des étoiles. La majorité de ces photographies ont été réalisées pendant des nuits sans lune, avec un objectif grand angle et un réglage d’ISO compris entre 3200 – 6400…  Des expositions jusqu’à 30 secondes, avec pas mal d’expérimentation pour trouver le savant équilibre…

Cette série a été inspirée par deux études scientifiques fascinantes, qui relient la croissance des arbres avec le mouvement céleste et cycles astraux.

Des chercheurs de l’Université d’Édimbourg ont montré que les arbres poussent plus vite lorsque des niveaux élevés de rayonnement cosmique atteignent la surface de la terre, en concluant que les impacts de radiations cosmiques jouent un rôle sur la croissance des arbres encore plus que la température annuelle ou la pluie.

Un autre chercheur de renom, Lawrence Edwards, a constaté que les bourgeons des arbres changeaient de forme et de taille rythmiquement, corrélation des cycles hivernaux de la lune et des planètes. Le chêne par exemple, semble changer avec Mars, le hêtre avec Saturne et le bouleau avec Vénus. Curieusement, Edwards a également constaté que les lignes électriques aériennes perturbées cette influence planétaire.

Vous pouvez également découvrir sa série sur les arbres les plus anciens de la planète sur son site.

 

Beth Moon

Beth Moon

Beth Moon

Beth Moon

Beth Moon

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :