Sorry...
logo
logo

Category : Must See

16 Nov 2014

Through a Glass Darkly

Through a Glass Darkly, portraits de voyageurs.

A travers le projet Through a Glass Darkly, le photographe anglais Nick Turpin a photographié les passagers des bus de Londres.

Cette série de photographies à travers les vitres embuées des bus de Londres, nous donne l’impression d’être sur le quai, témoin d’une tranche de vie, nous faisant percevoir la chaleur des bus, la torpeur des passagers, le froid extérieur, l’humidité ruisselante des vitres. Une vision que j’aime beaucoup, opposition entre agitation de la métropole et calme intérieur…

Through-a-Glass-Darkly-Nick-Turpin-3 Through-a-Glass-Darkly-Nick-Turpin-11 Through-a-Glass-Darkly-Nick-Turpin-15

15 Nov 2014
Portraits canins

Portraits canins

Dog photography – Portraits canins d’Alicja Zmyslowska.

Je ne suis pas un fana des animaux mais… Quand c’est réalisé avec autant de talent, je ne peux pas manquer de vous montrer le travail de la photographe polonaise Alicja Zmyslowska

Les portraits canins sont adorables, la photographe photographie les chiens dans des compositions douces et poétiques, avec un soin évident pour la mise en scène, avec un très beau traitement…

Alicja-Zmyslowska-dog-photography-2

Alicja-Zmyslowska-dog-photography-9

 

Portraits canins

06 Nov 2014

Stormscapes

Stormscapes, un time-lapse incroyable.

Nicolaus Wegner a réalisé un time-lapse avec un Canon 5D Mark II et un 6D, de Mai à Septembre 2014.

Il a photographié le Wyoming, le Montana, le Dakota du Sud, le Nebraska et le Coloradol, pour immortaliser les tempêtes sur des plus belles et sauvages hautes plaines dans le monde.

Ce projet time-lapse est le résultat de cet effort, pour photographier dans des conditions météorologiques extrêmes . Au rythme d’une musique en symbiose avec les éléments, des arcs en ciel aux tornades, il y a un peu de tout pour vous émerveiller.

 

09 Oct 2014

Norway

Norway, un timelapse éblouissant.

Cette superbe vidéo filmée en Time-Lapse va vous donner envie à coup sûr de visiter la Norvège, ce pays aux nombreux fjords et aux jolies aurores boréales. Un voyage de 15 000 km résumé en plusieurs dizaines de milliers d’images prises durant 5 mois. Ce périple couvre les 19 « fylker » (comtés) de la Norvège, du sud jusqu’à la frontière russe au nord-est.

 

16 Sep 2014
Clouds, Brumes, Rice fields, Yuanyang

Yunnan Terre de Chine

Clouds, Yunnan, ChinaLe Yunnan Terre de Chine, 25 jours à découvrir le sud des nuages.

 

Le Yunnan (云南, « Sud des nuages ») est une province du sud-ouest de la Chine.

Frontalier du Vietnam, du Laos et du Myanmar (ex Birmanie), il regroupe des populations de diverses appartenances ethniques (25 minorités nationales), avec une diversité des langues liées aux ethnies, en plus du mandarin officiel, une bonne raison d’y faire un voyage!

Le Yunnan reste peu avancé sur le plan économique, malgré le développement du tourisme, abonde en ressources naturelles, que les habitants s’empressent de polluer malheureusement.

Il possède des paysages d’une très grande diversité, séparé des plateaux arides du Tibet au nord jusqu’aux forêts tropicales du Xishuangbanna. Province essentiellement agricole, dotée de terres très fertiles (la terre y est rouge) et d’un climat généralement clément, le Yunnan exporte une très grande variété de fruits et légumes. Les champs sont généralement de petite taille et la culture peu mécanisée. La culture du tabac y est développée, coincée entre celle du maïs, et celle du riz, implantée dans des rizières en plaine ou en étages, à flanc des montagnes.

Le Yunnan se distingue par une grande diversité ethnique et culturelle. Les Han représentent plus de 60 % de la population, de nombreuses autres nationalités sont présentes dans la province. Elles ont parfois des particularités marquées, ainsi les Naxi, possèdent une langue et une écriture propres. Les Mosuo et les Aini ont une structure sociale matriarcale.

Lors du rattachement du Tibet à la République populaire de Chine, une large partie des plateaux tibétains a été rattachée au Yunnan, et avec eux une population de 120 000 Tibétains (minorité zang).

Xianggelila, la culture tibétaine est importante: monastères, écoles et médecins bouddhistes, élevage du yak pour sa viande, son lait (utilisé avec le thé), ses poils (confections d’étoffes), ses cornes (corne de musique, baguettes…), langue et écriture tibétaine.

Dans le Sud du Yunnan, à Xishuangbanna, près de 75 % de la population est de la minorité dai, d’origine thaïlandaise.

Un voyage difficile, de part la difficulté à communiquer, une vision de l’environnement qui est absente, et des conditions d’hygiène surprenantes… Une galerie de portraits, témoignage de rencontres éphémères, qui remplissent de leur présence, les jours passés à sillonner cette province de Chine.

Yunnan Terre de Chine, le tour en photos.

Kunming, la capitale, est située dans une cuvette à environ 2 000 m d’altitude, et entourée de rizières en étages. On la surnomme la « Ville du printemps éternel », notamment en raison du lac qui régule sa température. C’est la seule métropole du Yunnan, très bruyante au demeurant,  les autres villes étant peu peuplées et relativement plus calmes.

Shilin, la forêt de pierres, où l’on peut se promener dans des formations naturelles vertigineuses, malheureusement, un parc bien bondé de touristes.

La jolie ville traditionnelle de Jianshui au sud de Kunming, qui vit paisiblement au rythme du passé.

Yuangyang, China, Yunnan, Earth, Clouds, Sunset, PanoEncore plus au Sud, les superbes rizières en terrasses de Yuanyang et ses marchés colorés de la minorité Yi et Hani, les paysages brumeux, et les nuages colorés par le soleil couchant.

Le Xishuangbanna, région bordant le Myanmar et le Laos. Le climat y est tropical, les cocotiers, bananiers et le Mékong rappellent l’Asie du Sud-Est. On peut y visiter un parc botanique à Menglun, ouvert au public, un parc abritant une forêt tropicale primaire.

La ville de Dali (大理), capitale historique d’une des minorités Bai, avec ses trois pagodes (les « tours » de Dali), son temple bouddhiste surplombant la ville et sa ville ancienne, une succession de boutiques… Les Bai sont majoritaires, vêtus de costumes composés de blanc et d’autres couleurs selon les branches de la culture bai.

Shuanglang, petite bourgade balnéaire pleine de charme au bord du lac Erhai.

Lijiang ,  une cité ancienne, à la culture dongba des Naxi, qui a su conservé son charme. Dans le district de Lijiang, la culture dongba des Naxi est très présente.

Shangri-la, région de haute montagne et touristique, à quelques kilomètres du plateau tibétain, à la frontière de la province du Tibet, et des districts de Zhongdian, Deqin et Lijiang et des impressionnantes Gorges du Saut du tigre.Tiger Leaping Gorge, Yunnan

Plusieurs fleuves importants traversent le Yunnan dont le Yangzi Jiang, le Mékong, le fleuve Rouge  et la Salouen.

 

10 Juin 2014
Man, Smile, B&W, Japan, Série Noire

Série Noire

Série Noire ou le Noir et Blanc à l’honneur.

Portrait, Homme, Noir et blanc, Série NoireJe trouve que je ne fais pas assez de Noir et Blanc. Du vrai, du Noir, du Blanc et toute la gamme des Gris (et pas que cette gamme là…). Cette Série Noire, c’est le reflet des portraits que je fais, travaillés pour la densité qu’exige le Noir et Blanc.

Je voulais faire une série, homogène, dense, ténébreuse, charbonneuse. Pour peu que l’on s’y attarde, trouvé l’éclat que la personne a, derrière cet océan de sombre. Etre touché par la richesse des émotions que certaines personnes sont à même de laisser passer.

Le titre de ce portfolio fait référence à la Série noire du même nom.

En souhaitant que ces photographies vous interrogent, vous touchent.

Une publication dans le magazine L’Oeil de la Photographie, dans le site Upsocl, une autre dans Portrait ou Paysage

En 1948, Marcel Duhamel écrivit ce qui restera longtemps « le manifeste de la « Série noire » ». Après plus de soixante ans, ce texte reste d’une rare actualité.

Que le lecteur non prévenu se méfie : les volumes de la « Série noire » ne peuvent pas sans danger être mis entre toutes les mains(…). L’optimiste systématique non plus (…). Comme dans les bons films, les états d’âmes se traduisent par des gestes, et les lecteurs friands de littérature introspective devront se livrer à la gymnastique inverse. Il y a aussi de l’amour — préférablement bestial — de la passion désordonnée, de la haine sans merci, tous les sentiments qui, dans une société policée, ne sont censés avoir cours que tout à fait exceptionnellement, mais qui sont parfois exprimés dans une langue fort peu académique mais où domine toujours, rose ou noir, l’humour.

À l’amateur de sensations fortes, je conseille donc vivement la réconfortante lecture de ces ouvrages, dût-il me traîner dans la boue après coup. En choisissant au hasard, il tombera vraisemblablement sur une nuit blanche.

 

21 Avr 2014

Eye of the Storm

Eye of the Storm

Eye of the Storm est une saga hivernale en Islande réalisée par Henry Jun Wah Lee entre Février et Mars 2014.

En Islande, il existe plusieurs types de tempêtes. Glace, la neige, la pluie, le sable, la cendre, tempête solaire, magnétique, et plus encore.
Les tempêtes sont des agents de changement. Bien souvent destructrices et imprévisibles, elles démontrent aussi la puissance inébranlable de la nature. Elles révèlent la beauté de la nature et sa part dans la création des paysages que nous voyons aujourd’hui.

Henry Jun Wah Lee a eu la chance d’assister et filmer la puissance d’une éruption solaire de classe X. Les aurores boréales qui en résultent sont un spectacle difficile à croire, même si on le voit de ses propres yeux.

Un spectacle splendide, secondé par une musique envoûtante de Shaun Diaz. Bref, j’aime cette vidéo 😉

21 Mar 2014
sony world photography awards

Sony World Photography Awards 2014

Les 40 Gagnants des Sony World Photography Awards 2014

 

Les photographies gagnantes des Sony World Photography Awards 2014, sélectionnées parmi près de 140.000 photographies venues de 166 pays, sont une fois de plus l’occasion de découvrir des images fortes, d’une grande qualité,  un regard touchant, sur notre monde.

Allez parcourir, moi j’ai adoré!

 

© Arup Ghosh, India, Winner, Open People

 

 

 

© Arup Ghosh, India, Winner, Open People

© Simon Morris, United Kingdom, 2nd Place National Award

© Simon Morris, United Kingdom, 2nd Place National Award

© Neville Jones, Australia, 1st Place National Award

© Neville Jones, Australia, 1st Place National Award

© Mateusz Baj, Poland , 1st place, Poland National Award

© Mateusz Baj, Poland , 1st place, Poland National Award

27 Jan 2014

Denis Rouvre

Fish Love par Denis Rouvre.

fish-love-dec13-13Pour la fondation Fish Love,  le photographe Denis Rouvre déshabille les stars et réalise des clichés peau contre écailles.  C’est un projet photographique qui soutient l’action de la Bloom Association, œuvrant pour la mise en application de lois encadrant la pêche, et éviter ainsi la sur-exploitation liée à la pêche.

La mise en scène des stars et des célébrités posant nues avec des poissons, nous donne une série de portraits décalés, surprenante pour promouvoir la pêche durable… Une mise en scène sobre et somptueuse, pour un message clair, sauver nos océans que nous vidons par nos besoins grandissants.

fish-love-dec13-03

fish-love-dec13-05

 

18 Jan 2014

New York en bicyclette

New York en bicyclette, en mode FPS

DCIM100GOPROVous pouvez découvrir cette étonnante série New-York through the eyes of a road bicycle, de Tim Sklyarov, designer de son état. Il aime New York et nous fait découvrir la Grande Pomme, avec ses yeux de cycliste, dans un mode qui se rapproche du FPS cher aux joueurs. Les photographies sont originales, et traitées dans un style que j’aime beaucoup.