Sorry...
logo
logo

Iceland in Winter

Icelandic home, evening, moon

Iceland in Winter, beauté et rudesse d’un pays en hiver.

Iceland in WinterL’idée de partir en Islande me trottait depuis un dizaine d’années. L’opportunité s’est présentée cet hiver, l’envie de voir une aurore boréale a f’ait le reste. Pour autant, je ne pensais pas que le pays serait aussi inhospitalier en cette période de l’année… Le froid n’est pas particulièrement vif,  mais la neige, bien présente sur la route N1, la grêle, le vent à 80 kms/h, et autres difficultés, compliquent sérieusement la possibilité de se déplacer.

Iceland in Winter retrace une semaine de voyage, d’Ouest en Est, par la côte Sud. Une météo qui s’améliorera juste une après-midi, ce qui permettra de voir l’espace d’un quart d’heure, une northern light ou aurora boréalis. Rien que cela, les 2000 kms parcourus sur la neige et la glace sont presque une formalité 😉 .
Une aurore boréale dans l’hémisphère nord (australe dans l’hémisphère sud) est un phénomène lumineux caractérisé par des voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne, le vert étant prédominant.
Provoquées par l’interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère, les aurores se produisent principalement dans les régions proches des pôles magnétiques, dans une zone annulaire justement appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75° de latitude). Les régions les plus concernées par ce phénomène restent le Groenland, la Laponie, l’Alaska, l’Antarctique, le nord du Canada et l’Islande.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :