Sorry...
logo
logo

Urbex, explorer ses souvenirs d’enfance

Souvenirs d’enfance ou mes aventures extraordinaires…

Le DodgeSouvenirs d’enfance, c’est un Urbex sans en être un. L’Urbex, normalement c’est des lieux inconnus. Ici, c’est tout le contraire. J’y ai mes meilleurs souvenirs de gamin dans ce domaine viticole, où tout avait une dimension d’aventure. Du Dodge qui traînait dans un coin de la cave, à la Honda 250xl qui m’a vue me promener dans les chemins alentours, à l’éolienne qui servait de vigile, tout a une odeur enfouie. « Le travailleur », c’est l’étau de mon oncle. « Tyre », les pneus qui séchaient depuis des années d’un vieille BMW R50, juste à côté du joug pour cheval. « La vieille cuisine », c’était l’endroit où je pouvais me mettre en travers dans des fauteuils avachis en velours côtelés marrons, avant qu’ils ne s’ennoblissent de skaï. Devant, c’était le bignone, juste avant le jardin et son palmier. Après, c’était le parc, jardin d’aventures extraordinaires. Chaque arbre, chaque buisson étaient sujets à moi et mes cousines, à une cabane, vous savez ce qu’on faisait avec trois fois rien et qui nous amusait des journées entières. Souvenirs d’enfance, c’est la poursuite des chats sauvages, aller chercher des œufs, nourrir les poules, aimer la terre, ces odeurs du matin, s’amuser dans le marc de vin (eh oui), et se faire engueuler en rentrant. Bref, des aventures extraordinaires.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :