Sorry...
logo
logo

Le Sanatorium

Le Sanatorium des étudiants de France à Saint-Hilaire du Touvet.

Les EvadésLe Sanatorium, c’est un des Urbex que j’ai photographié qui m’a le plus déçu. Non pas que le sujet ou la taille du lieu soient inintéressants, mais plutôt par ce qu’il en reste. Rien ne subsiste, hormis un goût amer, la lassitude de voir des lieux qui auraient pu rester intacts, et qui ne sont plus que des gravats. Écœurant…

Le Sanatorium des étudiants de France était un établissement près de Grenoble, situé à Saint-Hilaire-du-Touvet,  qui après avoir accueilli les étudiants tuberculeux jusque dans les années 1960, s’était orienté vers les étudiants et lycéens suivant des thérapies lourdes, ou handicapés, qui pouvaient ainsi suivre leurs études.

En 1933, il accueille son premier patient. Son premier médecin directeur met peu à peu en place un système permettant aux étudiants tuberculeux d’étudier malgré les contraintes de la cure.

Autour du sanatorium, tout un réseau de maisons de cure, de pré-cure et de post-cure, va considérablement se développer après la guerre.

Dans les années 1960, avec le recul de la tuberculose, la FSEF va créer des maisons de repos destinés aux étudiants, et va réorienter ses cliniques vers le traitement post-opératoire, la rééducation, et le handicap.

 

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :