Sorry...
logo
logo

Tag : Long exposure

24 Juin 2013

Les pieux d’un étang

Des pieux usés par les eaux d’un étang.

The wayUn étang proche de Montpellier, un havre de paix. Les pieux, enfoncés depuis des années dans un fond mouvant, et qui forment une verticalité  sur une étendue d’eau, des eaux qui , inlassablement, les rongent, les inclinent un peu plus à chaque saison. C’est un endroit que j’affectionne, où plus d’une fois j’ai failli finir à l’eau, où l’on peut se poser et ne rien faire, juste attendre que la lumière arrive, que le vent se lève, et que quelques nuages complètent le tableau si cela est possible. Le début des poses longues, avec toujours un Sigma 10-20 mm et le Pentax K5, un filtre ND pour allonger le temps d’exposition, un endroit où je retourne souvent pour essayer de trouver une nouvelle photo à faire.

 

22 Juin 2013
Motosu, Lake, Mt Fuji-san, Japan, Made in Japan, André Alessio, Graphylight

Le Mont Fuji-san

Fuji-san, la beauté d’un volcan

Sunset for Fuji-sanLe mont Fuji (富士山, fuji-san) , 3 776 mètres d’altitude, est le point culminant du Japon. Situé au centre du Japon,  sur la côte Sud de l’île de Honshū, au sud-ouest de l’agglomération de Tokyo. Un volcan dont la dernière éruption remonte à 1708. Le mont Fuji est une destination extrêmement populaire, en particulier pour les Japonais, qu’ils soient shintoïstes ou bouddhistes, en raison de sa forme caractéristique et du symbolisme religieux traditionnel qu’il représente. L’ascension peut prendre entre trois et huit heures et la descente entre deux et cinq heures.

Il est bordé au nord par les cinq lacs Fujigoko : le lac Motosu, le lac Shōji, le lac Sai, le lac Kawaguchi et le lac Yamanaka.

J’ai photographié deux lacs, le lac Shoji et le lac Motosu. Le premier lac m’a permis de découvrir un très vieux pick-up, avec des squelettes de poissons à l’intérieur. J’ai juste oublié que le dépliant n’était absolument pas à l’échelle, et j’ai compris bien plus tard, pourquoi le chauffeur de bus était hilare quand il m’a déposé, seul à l’avant dernier lac.Mais bon, c’était tellement beau, tellement paisible que j’ai fini à pied, après le coucher de soleil, à revenir de nuit au milieu de la forêt, avec un grand sourire… Un Japonais a eu la gentillesse de me prendre pour les 17 derniers kilomètres…Inside Truck

Le motif du Motosu-ko et du Mont Fuji qui figure sur les anciens billets de 5 000 yens est une vue prise de ce lac par le photographe Kōyō Okada. Le lac Motosu (本栖湖, Motosu-ko) est l’un des cinq lacs bordant le Mont Fuji, dans la préfecture de Yamanashi. Avec un abysse de 138 mètres, c’est le neuvième lac le plus profond du Japon. Le plus profond des Cinq Lacs offre, de sa rive nord une vue exceptionnelle sur le mont Fuji, celle représentée sur les nouveaux billets de 1 000 yens.

Personnellement, j’y ai réalisé des poses longues, avant qu’un pêcheur ne vienne compléter le tableau. Nous avons discuté un peu et la suite est en image 🙂

 

14 Juin 2013

Yokohama, un port splendide

Yokohama The HarbourgYokohama (横浜市) est une superbe ville portuaire. Avec des buildings qui permettent de profiter pleinement d’une vue panoramique. La zone portuaire est Minato Mirai 21 à l’architecture audacieuse complètement réhabilitée. Ce quartier, situé au nord de la gare Sakuragi-cho, abrite notamment un musée de la marine, le musée d’art moderne et de la photographie (Yokohama Museum of Art) réalisé par l’architecte japonais Kenzō Tange, le parc d’attraction Cosmo World et sa grande roue Cosmo Clock, une merveille.

La Yokohama Landmark Tower (横浜ランドマークタワー), réalisée en 1993, 70 étages, était la plus haute du Japon avec une hauteur de 296 m avant la construction de la Tokyo Sky Tree, qui était en construction lors de mon voyage. C’est de cette tour que les photos du port la nuit, ont été prises.

Yokohama avec plus de 3,6 millions d’habitants, est la deuxième ville du Japon derrière l’agglomération de Tokyo, elle se situe à 30 km au sud de Tokyo. Elle doit son développement à l’activité importante de son port et à ses contacts avec l’étranger, qui se traduisent d’ailleurs par la présence d’importantes communautés étrangères, notamment chinoise.

http://www.welcome.city.yokohama.jp/eng/travel/

12 Juin 2013

Tokyo, capitale du Japon

Tokyo, La métropole

Tokyo last nightTokyo (东京), capitale du Japon et métropole la plus peuplée du monde. On fait un petit tour en photo? Avant 1868, Tokyo était connue comme Edo. Avec la révolution Meiji de 1868, Kyoto perd le statut de capitale au profit d’Edo, rebaptisée Tokyo («capitale de l’Est»).

Tokyo offre un choix hallucinants de boutiques, de divertissement, de culture. L’histoire de la ville peut être appréciée dans des quartiers comme Asakusa, dans de nombreux temples et jardins.

Tsukiji

The Old Man of TsukijiLe marché de Tsukiji (筑 地 市场), j’y ai photographié de vieux messieurs, des jeunes plein d’entrain, assisté à la découpe de thons avec des couteaux de plus d’un mètre, effilés et souples, ou des scies à main, que des bûcherons ne renieraient pas. Tsukiji est surtout connu comme un des plus importants marchés de poissons au monde, avec le thon en vedette. Assister aux enchères, le matin très tôt, c’est voir est un étrange ballet, entre vendeurs et les acheteurs, multitude de poissons, y compris de la baleine :-(, fruits de mer, une  atmosphère animée de scooters fonçant dans un marché d’un autre temps…

Shibuya

Point de repère immanquable de Shibuya, le grand carrefour en face de la sortie Hachiko de la station. L’intersection est décorée par des publicités, des écrans vidéo géants, et une marée humaine se déverse à chaque changement de feu.

Akihabara (秋叶原), également appelé Akiba après un ancien sanctuaire local, est un quartier dans le centre de Tokyo, célèbre pour ses nombreux magasins d’électronique, mais aussi de nombreux commerces et établissements consacrés aux style manga. Ce qui m’a déplu, c’est les « maid café », je ne suis pas sûr que cela soit très sain… Le dimanche, la rue principale est fermée à la circulation automobile.

Shinjuku

Rubik's Cube Shinjuku stationA l’ouest de la station, le quartier des gratte-ciel de Shinjuku, abrite de nombreux buildings, des hôtels les plus luxueux et les tours jumelles du Metropolitan Government Office, dont les points de vue offrent une vision incroyable sur Tokyo, du haut de leurs 243 mètres, au 45 ème étage.

Harajuku (原宿) se réfère à la zone autour de la station de Harajuku de Tokyo, qui est entre Shinjuku et Shibuya. Le point de rassemblement de la culture cosplay est Takeshita Dori, et ses rues latérales, qui sont bordées par de nombreuses boutiques de mode, magasins de vêtements d’occasion, et fast-foods. A voir un dimanche, pour apercevoir des jeunes portant des tenues incroyables, excentriques à nos yeux d’européens, en personnages de dessins animés, des musiciens..

Roppongi Hills, c’est une ville dans la ville. Avec 238 mètres, Mori Tower, l’un des plus hauts bâtiments de la ville. A sa base, l’araignée géante de Louise Bourgeois,  une drôle d’impression quand on passe dessous..

Ueno

The Ueno meetingLe parc d’ Ueno (上 野 公园), c’est une rencontre magique pour moi. Ce grand parc public, à côté de la gare d’ Ueno, a été le cadre d’une rencontre particulière. Il est rare de voir des SDF au Japon, et il y avait là, un groupe important de personnes attendant patiemment un repas. Assis sous un arbre, deux hommes jouaient aux échecs chinois, j’ai discuté avec un des deux hommes pour comprendre quel était ce jeu. Il m’a répondu en anglais, puis en français. M’a parlé d’un philosophe ayant vécu à Montpellier, de sa thèse en français, de son ancien poste de professeur en mathématiques, et a accepté que je le prenne en photo. L’autre homme m’a demandé mon âge, et a enchaîné, que malgré nos différences visibles, nous étions nés à la même époque.

La métropole la plus peuplée du monde et pourtant, un sentiment de quiétude, de sécurité, une capitale qui se livre au fur et à mesure de ses quartiers.

 

 

11 Juin 2013

Central coast

Central coast, une côte maritime splendide

Central coastS’ il y a une route à faire en Californie, c’est bien la highway one, arpenter la côte californienne, Central coast, et arriver au soleil couchant, à Pieiffer beach, Big Sur California. Cette route de 880 kms, est connue sous le nom de California Dream Road, et a été créée en 1934. Et pour une fois, elle comporte des virages, un véritable exploit ;-). Big Sur désigne une partie de la côte entre la ville de Carmel au nord et San Simeon. Les paysages sont constitués de falaises qui semblent tomber à pic dans l’océan, souvent noyés dans le brouillard.  L’extrémité nord de Big Sur se trouve à environ 200 km au sud de San Francisco, et l’extrémité méridionale est à environ 400 km au nord de Los Angeles.

 

10 Juin 2013

Tempête à Sète

Tempête à Sète, au mois de Juin.

Canal du Rhône à SèteTempête à Sète, des photos en poses longues pour un mois de Juin pourri, une tempête à Sète, c’est des images de mer déchaînée, de jetées débordées par les vagues. J’ai voulu suggérer le remous, la turbulence des flots sans montrer justement le côté vu et revu. Comme de toute façon, je ne sais pas faire de photos avec un téléobjectif de 600 mm , cela me va bien 🙂 Par contre, l’inconvénient, c’est qu’on finit humide avec les courtes focales, et que les promeneurs se demandent qui est ce fou, qui se met en équilibre sur des rochers, un jour ou la mer à des creux..  Le canal du Rhône à Sète pour un côté paisible, avec ses structures industrielles, tel un plongeoir industriel, et ses pêcheurs qui attendent désespérément, et l’embouchure du port de Sète, juste avant que la tempête et l’orage n’éclatent… Finalement, le mois de Juin est bien agréable..  Après je suis lâchement aller boire une bière 😉

 

07 Juin 2013

Nara cité des daims et de Buddha

Nara, cité des daims et de Buddha.

Temple Tōdai-ji NaraNara, c’est le Todai-ji (东大寺), avec son grand Buddha, et ses daims qui errent en liberté.  Le Daibutsuden, abrite la plus grande statue de Buddha en bronze au monde, connu comme Daibutsu. Un des piliers de soutien dans le Daibutsuden, comporte un trou à sa base, de la même taille que l’une des narines du Daibutsu. La légende veut que ceux qui réussissent à y passer, seront bénis dans leur prochaine vie. Les Japonais attendent patiemment leur tour, pour arriver à y passer, à la droite de Buddha.

J’y ai rencontré un vieux monsieur, qui dormait paisiblement, à l’intérieur, avec une élégance incroyable. Un couple, avec une dame en habit traditionnel, prenant la pause devant un arbre tout de jaune vêtu, et un peintre, saisissant l’immobilité, la beauté du lieu.

Le temple est classé patrimoine mondial de l’UNESCO comme «Monuments historiques de l’ancienne Nara », avec sept autres sites, y compris les temples, les sanctuaires et les lieux dans la ville de Nara. Le cerf Sika (le mot japonais pour daim), considéré comme messager des dieux dans la religion Shinto, erre librement dans la ville.

06 Juin 2013

Last Motion

Last Motion, capter les derniers instants.

Way of the CrossLast Motion, photographier la course du temps, la course des nuages, avant que ces moments ne s’effacent. L’équilibre entre le mouvement et la lumière, entre ce qui est encore visible et ce qui disparaît. Un trépied, le Pentax K5, un filtre ND, et il suffit de patienter… Une série réalisée à Villeneuve-lès-Maguelone, à une encablure de Montpellier, en fin de journée, jusqu’à attendre la nuit, avec pour amis, le vent et les nuages. Je crois que je vais explorer de nouveau cet endroit, il y a de quoi compléter cette série, il me suffit d’avoir la météo pour moi, l’inverse de ce que tout bon vacancier attend avec impatience 🙂 Bref un très bon moment passé, parfait pour se détendre.

 

04 Juin 2013

Kyoto, une ville d’histoire

Kyoto, la cohabitation du passé et du présent.

Visiter Kyoto (京都, Kyoto),  c’est photographier une ville chargée d’Histoire. Kinkaju-ji, Ginkakuji, Nijojo… Mais aussi une ville moderne, avec sa gare, sa tour… Un petite visite de cette ville s’impose 🙂

Kinkaju-ji, pavillon d’or

Kinkaku-ji KyotoKinkajuji, (金 阁 寺, Pavillon d’Or) est  un temple zen, dont les deux derniers étages sont recouverts entièrement de feuilles d’or. Deux photos pour ce temple, comme cela vous connaîtrez la partie arrière bien moins photographiée également… Officiellement connu sous le nom Rokuonji, le temple était la villa de retraite du shogun Ashikaga Yoshimitsu. Kinkakuji a servi de modèle pour le Ginkakuji (Pavillon d’argent), construit par le petit-fils de Yoshimitsu, de l’autre côté de la ville quelques décennies plus tard.

 Le château Nijo

Le château Nijo (二条 城, Nijojo), a été utilisé comme un palais impérial pendant un certain temps avant d’être remis à la ville et ouvert au public comme un site historique, il a été désigné site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994. Divisé en trois zones,  le Honmaru (cercle principal de la défense), les Ninomaru (cercle de défense secondaire) et des jardins qui entourent le Honmaru et Ninomaru. Le parc du château et le Honmaru sont entourés de murs en pierres et des fossés. C’est eux que j’ai mis en avant, ainsi que le jardin..

Kyoto Nijo-jo Sunset

Ginkakuji, pavillon d’argent

Kyoto Garden Ginkakuji

Ginkakuji (银 阁 寺, Pavillon d’argent) est un temple Zen à l’est de Kyoto.

Ginkakuji se compose du Pavillon d’Argent, une demi-douzaine d’autres bâtiments du temple, d’un magnifique jardin de mousse et un jardin incroyable de sable sec.

Malgré son nom, le Pavillon d’argent n’a jamais été couvert en argent, contrairement au Pavillon d’or. Un grand jardin méticuleusement entretenu de sable sec, connu sous le nom « Sea of ​​Silver Sand », avec un cône de sable, parfait, dont on peut se demander comment il résiste, « Moon Viewing Platform ». A travers le jardin de mousse de Ginkakuji, des bassins, des îles et des ponts, de petits ruisseaux et de plantes diverses, c’est la perfection du détail qui s’affiche.

Au fil des siècles, Kyoto a été détruit par de nombreuses guerres et les incendies, mais en raison de sa valeur historique, la ville a été retiré de la liste des villes cibles de la bombe atomique et épargnée par les bombardements pendant la Seconde Guerre mondiale. Kyoto a été la capitale du Japon et la résidence de l’empereur de 794 jusqu’en 1868. C’est la septième plus grande ville du pays avec une population de 1,4 millions de personnes et offre une modernité déroutante en même temps.

28 Mai 2013

Pierresvives Montpellier Zaha Hadid

Pierresvives à Montpellier, la Cité des savoirs et du sport pour tous.

Photographier Pierresvives, ce lieu unique de béton et de verre, cette masse incroyable donne une impression de mouvement en elle même. J’y ai réalisé des poses longues, un jour de grand vent, les nuages fuyant cette structure inclinée, comme un gratte-ciel couché. Ce qui frappe quand on contemple Pierresvives, c’est cette impression de douceur, de courbes, de volumes imposants, de transparence, et en opposition, la rectitude dorée des parties métalliques.

L’appellation pierresvives, est due à François Rabelais : « Je ne bâtis que pierres vives, ce sont hommes ».  

La Cité des savoirs et du sport pour tous, rassemble dans un splendide building réalisé par l’architecte Zaha Hadid, première Femme a obtenir le prix Pritzker (nobel de l’architecture) en 2004, les archives départemantales, la médiathèque et le sport pour tous.

Pour le plaisir des yeux, vous pouvez aller voir le travail remarquable de Zaha Hadid:  http://www.zaha-hadid.com/